×

Un peu d'histoire

Ou l'incroyable rendez-vous des peuples de l'eau

Lancé en 2019, l'Odyssée est un projet fleuve dédié à la redécouverte des cultures populaires liées aux voies d'eau, et à la projection d'usages futurs. C'est une fête nautique avec des parades, courses, guinguettes, au pied de la BNF mais aussi au Port de Grenelle, de l'Ile Saint Denis à Alfortville et de Chatou à Sevran, sur la Seine et sur les canaux. L’Odyssée c'est avant tout, une fantastique aventure collective, qui fédére les acteurs du fleuve, de la culture, du sport, et qui installe aux quatre coins de la métropole, des chantiers navals urbains.

→ L’ODYSSÉE, C’EST QUOI ?

C’est d’abord l’envie de changer les regards, d’imaginer ensemble et de dessiner les contours de la ville de demain qui se transforme sur et au bord de l’eau.
C’est aussi le plaisir de partager une passion pour les voies d’eau, de faire découvrir les gens qui y travaillent, ceux qui les font vivre, et de partager ensemble des expériences uniques.
Mais c’est enfin la volonté d’écrire un grand récit collectif métropolitain, une légende contemporaine, mosaïque de centaines de petites histoires qui racontent notre rapport à l’eau, aux cotés d'une grande diversité de partenaires et dans une démarche coopérative et inclusive.

→ L’ODYSSÉE, C’EST QUAND ?

Depuis la première édition en 2020, le temps fort a lieu en septembre, au coeur de la Semaine européenne de la mobilité et des Journées Européennes du Patrimoine.
 

Un peu d'histoire

« VILAINS SUR TERRE, MAIS SEIGNEURS SUR L’EAU »

De tous temps les Mariniers voulurent former un monde à part fait de flots et de voyages, et lorsqu’ils se présentaient, ils se disaient volontiers « vilains sur terre, mais seigneurs sur l’eau ». On pouvait d’ailleurs remarquer cette fierté qui transparaissaient sur leurs costumes fait de souliers à boucles, de vestes courtes ornées de boutons dorés, et de boucles d’oreille en or. Lorsqu’ils mettaient un pied à terre, ces marins coquins et séducteurs s’amusaient à taquiner les citadins en préparant leur spécialité culinaire, le hérisson rôti. Mais leur véritable heure de gloire avait lieu une fois par an, lorsque était organisée entre le pont Notre-Dame et le pont au change à Paris, la joute des mariniers.

L’ÉMERGENCE D’UN PEUPLE DU FLEUVE

DES CRUES DE LA SEINE AUX JOP DE 2024

Les récentes crues de la Seine qui ont touché Paris et sa métropole en juin 2016 et en janvier 2018 ont fortement impacté l’écosystème des entreprises du fleuve, les navigants, les industriels et les établissements flottants. Ces deux catastrophes naturelles dans un laps de temps court ont eu pour effet de rapprocher et de fédérer des univers qui se côtoyaient sans réellement se connaître, faisant émerger une identité multiple et solidaire, un peuple du fleuve. Une fois passées les urgences et les réparations, ce peuple nouvellement constitué a spontanément émis un besoin commun, celui d’inventer un événement culturel sur le fleuve qui en soit le reflet : festif, accueillant, ambitieux, créatif, populaire...

UNE JONQUE CHINOISE, UN BATEAU PHARE...

Une longue histoire sur la Seine

En 1995 une bande de jeunes débarquait Port de la Gare à bord d’une jonque chinoise rebaptisée La Guinguette Pirate sans se douter qu’elle ouvrait le nouveau chapitre d’une aventure qui dure encore. Premier bateau à concerts de l’Est parisien, le succès est immédiat. Quatre ans plus tard, La Guinguette Pirate récidive avec Le Batofar, qui va guider dans les nuits parisiennes, les fêtards du monde entier. Laissant derrière elle ces deux bateaux, l’association se lance dans un long chantier et revient en 2011 avec le Petit Bain, équipement neuf, conçu par les architectes Encore Heureux. Depuis 2019, l’association se lance dans le défi incroyable d’inventer pour les JOP de 2024, une grande épopée qui commence en devant chez soi, et reviendra chaque année envahir la Seine et les canaux : L’Odyssée.
L’aventure ne fait que commencer…

Une longue histoirte...

À LA BARRE

AVEC

Édition 2020 - 2021 - 2022 :

Et la complicité de Françoise Billot, Alice Champion, Olivier Meier, Olivier Jamey, Laurent Decès et toute l'équipe de Petit Bain...